Review du concert des groupes Karelia et Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19/05/2010

2 ans et demi après le très bon concert au Zénith d'Auvergne de Clermont-Ferrand, je revois à nouveau le célèbre groupe de rock des années 70 dénommé Scorpions. Cette fois c'est à l'Olympia de Paris que cela se passe. C'est seulement la deuxième fois que je vais dans cette salle, la première s'étant déroulée pour le concert d'Evanescence, là également il y a longtemps, puisque cela remonte à 2006.

Le groupe de première partie est le même que la dernière fois, à savoir Karelia, un groupe qui nous viens d'Auvergne. J'avais beaucoup aimé en 2007 et j'étais donc curieux de voir comment ils avaient évolués depuis. Et le résultat fut assez positif. Leurs compos étaient mi-rock, mi-metal, ça le faisait bien. Quelques bons solos de guitare étaient présents et le groupe était très communicatif. Il essayait tant bien que mal de réveiller tout ce beau monde (le concert était complet !), mais le public n'était pas très réceptif. Sur l'avant-dernière chanson un bon solo de batterie était présent. Sur la dernière, le chanteur se déguisa en rappeur (voir photos plus bas), et alla même jusqu'à pousser le vis en chantant dans ce style sur un passage !

La dernière fois deux reprises avaient été interprétée (une de Moby et une autre d'R.E.M.), mais cette fois aucune ne fut jouée, bien que le chanteur en annonça une, mais suite à un problème technique elle ne fut pas lancée et le groupe passa à une autre chanson.

Dans l'ensemble j'ai plutôt bien apprécié, même s'il m'avait semblé avoir beaucoup plus aimé la première fois que je les ai vu. En gros pas mal comme première partie, mais cela ne me plait pas suffisamment pour les voir en tête d'affiche.

Ils jouèrent une demi-heure.

S'ensuit 35 minutes d'attente avant de voir les stars de la soirée. Mais cette attente ne fut pas trop difficile à supporter car de très bons groupes furent diffusés en musique d'attente (Pink, Gossip, Green Day, AC/DC, Nickelback [j'aimerai bien les voir eux, j'aime beaucoup et deux chansons d'eux furent diffusées], Aerosmith...).

Puis commence la petite intro de Scorpions suivie par le morceau éponyme de leur nouvel album "Sting In The Tail". Cette tournée et cet album sont, normalement, les derniers avant la fin du groupe. C'est pour cela qu'il faut profiter de chaque instant de ce concert, et le public l'a bien compris puisqu'il est direct à fond quand les premières notes de cette chanson commencent ! Ca jumpe à fond dans la fosse, ça chante, incité par Klaus Meine, quelle ambiance ! Et ce qui est original avec cette salle, c'est que le sol rebondit ! Donc même si l'on ne veut pas jumper, on le fait quand même, c'est marrant !

Scorpions commence donc très fort avec ce morceau et déjà des bons solos de guitare ! Puis s'enchaine "Make It Real" qui commence sur un très bon riff de guitare, riffs de guitare qui furent omniprésents tout le long de la chanson pour mon plus grand plaisir ! Je connaissais bien celle-ci puisqu'elle figure sur le best-of nommé "Best" que je possède et que j'ai fait tourner en boucle peu de temps avant le concert. Le public s'est un peu assagit sur cette chanson, mais ça n'empêcha pas certains de faire des "hey hey" ou de taper dans leurs mains.

La chanson suivante se nomme "Bad Boys Running Wild", qui commence elle aussi par un sacré solo de guitare ! Contrairement aux précédentes, celle-ci je ne la connaissais pas, mais je l'ai bien appréciée, notamment le "Bad Boys Running Wild" qui revenait souvent dans la chanson, ainsi que pour ses riffs de guitare toujours aussi excellents !

La première balade de ce soir se somme "Is There Anybody There?". A nouveau une chanson que je connais grâce à "Best". J'aime beaucoup celle-ci, elle est très jolie, les "ahahaha" me plaisent particulièrement. Et quels solos, waouw sublime !

On revient dans les morceaux un peu plus rythmés avec "The Zoo". Une chanson qui met un peu de temps à démarrer, mais dont j'aime bien le refrain assez entrainant. Durant celle-ci le guitariste se mit au micro pour produire de drôles de sons dans un tube en plastique, comme si on parlait avec de l'hélium dans la bouche. C'était assez bizarre et ça a duré assez longtemps ! Pendant ce temps-là, Klaus, s'amusa à balancer des baguettes du batteur, se trouvant dans un sac de sport, dans le public. A noter que sur les écrans géants apparaissaient les mots "The Zoo".

Le morceau suivant se nomme "Coast To Coast" et s'avère être uniquement instrumental. A aucun moment Klaus ne se mit à chanter. C'était original et bien sympa ! D'ailleurs ce morceau était très porté sur les guitares pour mon grand plaisir, puisque même Klaus s'y mit !

Commence ensuite la chanson qui ouvre l'album "Best", et que je connais donc très bien ! Il s'agit de "Loving You Sunday Morning". J'ai évidemment apprécié l'entendre en live, un morceau bien rock, avec des super solos de guitare !

Puis "We'll Burn The Sky" commence tout doucement comme une jolie balade, avant de démarrer à fond la caisse ! Très très bon morceau de rock, ambiance très rock'n'roll avec toujours ces solos de guitare omniprésents !

Pour l'instant un seul morceau du nouvel album a été joué, il était temps de remédier à cela ! Et puisque le précédent morceau de cet album était bien rock, c'est cette fois une balade qui commence. Et celle-ci se nomme "The Best Is Yet To Come" (voir vidéo plus bas), une chanson qui est l'une de mes préférées de "Sting In The Tail". J'adore cette balade, elle est vraiment sublime ! Et les très beaux solos ne font que rajouter la cerise sur le gâteau ! Sur la fin, le public chanta accompagné uniquement de Klaus et du batteur, très très beau moment !

On continue dans les beaux moments avec une nouvelle balade. Celle-ci est très célèbre, elle se nomme "Send Me An Angel" (voir vidéo plus bas). Comme l'a fait le chanteur de Kiss avec l'une de ses chansons deux jours avant, Klaus la dédicaça à Ronnie James Dio, décédé il y a quelques jours, célèbre personnage du monde metal, qui a joué, entre autres, dans Black Sabath et qui a popularisé le signe des cornes des metalleux. Ce fut très émouvant, la chanson était très calme, mais la voix de Klaus vraiment très puissante ! Et il s'amusa souvent à faire chanter le refrain par le public. Moment très poignant !

Après ces moments forts en émotions, démarre une autre chanson que j'aime beaucoup et qui est l'une de mes préférées de Scorpions. Il s'agit de "Holiday" (voir vidéo plus bas). Elle commence comme une balade, très calmement, puis peu après le début démarre à toute berzingue pour devenir un vrai morceau de rock !! Mais là j'ai bien cru qu'elle serait tout le long très calme, car la partie balade a duré assez longtemps ! Mais juste avant de commencer la partie rock, tout le public cria, frappa dans ses mains, fit des "wohohohoho" pendant plus d'une minute ! L'ambiance était énorme (il n'y a qu'à regarder ma vidéo pour en juger !), c'était la véritable folie à l'Olympia ! Même Klaus n'en revenait pas ! Puis soudain la chanson redémarre et c'est partit pour un rock digne de ce nom ! Là tout le public jumpe à n'en plus finir tout en chantant les "away from homeee". Puis, pour finir la chanson, peu avant la dernière minute, les deux guitaristes sont venus au milieu de la scène côte à côte pour nous pondre un très bon solo, rejoint peu après par Klaus au micro, puis par le bassiste. Excellentissime ! On peut pas mieux faire !

Après ce très bon moment, on revient dans le nouvel album avec un morceau qui a été mon coup de c½ur sur ce cd. Il s'agit de "The Good Die Young" (voir vidéo plus bas), et c'est en partie parce que, sur ce titre, la célèbre chanteuse de metal Tarja Turunen, ex-chanteuse de Nightwish, a été invitée à chanter en duo avec Klaus Meine ! Et même si elle ne fait principalement que les ch½urs, j'ai trouvé ça vraiment excellent et très beau ! Malheureusement ce soir elle n'était pas là, j'ai espéré jusqu'au bout la voir, mais il faut se rendre à l'évidence, elle n'allait pas venir exprès jusqu'à Paris pour un seul titre... Sa voix n'était donc là qu'en bande-son seulement, mais c'est déjà mieux que rien ! Car si j'aime beaucoup ce morceau, ce n'est pas seulement parce que ma chanteuse préférée y est présente, c'est aussi pour ce rythme bien rock, ces très très bons solos et pour ce refrain qui nous reste ancré dans la tête ! C'est la chanson que j'ai le plus écouté de cet album, et je la connais vraiment par c½ur (preuve en est, je filme le guitariste pil poil quand il commence son solo) ! Ce fut un réel plaisir de l'entendre ce soir, même si la chanson a duré une minute de moins que sur l'album... Mais quel excellent solo sur la fin, mmhhh un vrai bonheur !

On reste dans "Sting In The Tail" avec cette fois-ci la chanson qui à l'honneur d'ouvrir cet album. Il s'agit donc de "Raised On Rock", un morceau que j'ai beaucoup apprécié sur cet album, bien rock, refrain bien entrainant, très bons solos, il a tout du tube ! Comment ne pas aimer ?! A noter que, comme dans "The Zoo", le guitariste refit sa "voix hélium". Il nous pondit également un super solo pour conclure ce très bon hit.

S'ensuit "Tease Me Please Me" un morceau de Scorpions que je ne connaissais pas et que j'ai assez apprécié, mais sans plus. A noter tout de même un petit solo de guitare bien mis en avant.

Commence maintenant le premier morceau de l'album précédent, il était temps ! Et ce sera d'ailleurs le seul ! Je ne comprends pas pourquoi cet album a été autant délaissé, car il a de très bons morceaux ! Dont celui de ce soir, qui se nomme "321". Un morceau que j'apprécie beaucoup, au rythme très hard-rock, avec son refrain qui nous martèle la question "Are you ready to rock?", j'adore ! D'ailleurs cette question défila sans cesse sur les écrans géants (voir photos plus bas).

Puis c'est maintenant le batteur qui est mis en avant puisque ce dernier nous fit une longue démonstration de son savoir faire (nommée "Kottak Attack") pendant tout de même 10 minutes ! Durant sa prestation diverses images, projetées sur les écrans géants, le montrèrent dans différentes situations (dans les airs, à la plage, dans le désert, avec une femme...) et à chaque fin de situation, l'image présente représentait une pochette d'un album de Scorpions. Excellent et l'enchainement était vraiment bien fait. Joli boulot !

Après cette longue démonstration, un petit solo de guitare nous parvient jusqu'aux oreilles et est suivi du début de "Blackout", la chanson suivante. Je ne la connaissais pas et je l'ai assez bien aimée. Elle est très rythmée, les paroles répètent très souvent son titre. Un bon morceau. A noter que l'ex-guitariste de Scorpions, Uli Jon Roth, rejoignit ses anciens coéquipiers pour les accompagner sur celui-ci (voir photos plus bas).

Un très bon solo de guitare de plus d'une minute débute maintenant, avant de lancer la dernière chanson avant le rappel. Il s'agit de "Big City Nights". Je ne la connaissais pas non plus, mais j'ai adoré ! Il faut dire qu'il est très difficile de résister à ce refrain qui se répète à l'infini (big city, big city nightsss) et aux très nombreux solos de guitares qui se répètent, eux-aussi, indéfiniment ! D'autant plus que, pour une fois, le deuxième guitariste a eu son mot à dire et nous a lui aussi interprété des très bons solos ! J'ai vraiment trouvé ça excellent, et en plus le tout aura duré pendant tout de même 8 minutes ! A noter qu'à la fin, Klaus Meine monta sur une jambe de chacun de ses guitaristes ! Ils appellent ça une pyramide. On finit cette première partie parfaitement !

Puis le groupe nous quitte l'espace de quelques instants, avant de revenir sur scène pour interpréter LE tube de Scorpions. Pour ceux qui ne voient pas de quelle chanson je parle, je peux préciser qu'il s'agit d'une balade. Là normalement vous avez tous trouvé, je parle bien sûr du très célèbre "Still Loving You" (voir vidéo plus bas). Alala cette chanson... que dire... ?! Elle est juste absolument sublime, c'est LA chanson d'amour, il existe beaucoup de chansons de ce style, certaines très belles, mais je crois que la palme revient vraiment à Scorpions. J'ai eu des frissons tout le long du morceau, je le connais évidemment par c½ur, j'adore ces somptueux solos, cette voix, ce rythme, cette batterie, bref tout quoi ! C'est plus de 6 minutes de bonheur, de moments totalement magiques... ! Et quand Klaus nous tend le micro, on ne résiste évidemment pas à l'envie de se détruire les cordes vocales, et chanter à tue-tête ce refrain que l'on adore tous. Bref vous l'aurez compris, Scorpions n'a pas perdu son talent, plus de 25 ans après sa sortie, ce morceau reste un incontournable du genre. Chapeau bas messieurs !
A noter que l'excellent solo de guitare qu'on entend vers la fin après le sublime "still loving you" est effectué par le second guitariste ! Alors que les solos précédents étaient fait par son coéquipier.

A peine remis de mes émotions que c'est maintenant au tour d'une autre très belle balade de Scorpions. Il s'agit cette fois de "Wind Of Change" (voir vidéo plus bas). Toute aussi belle que sa cons½ur, cette balade me donne envie de danser, de balancer des bras (chose que certaines personnes du public firent évidemment), de chanter, siffler... Et quand le rythme s'accélère avec ces coups de batterie et ce refrain que j'adore (Taaake me, to the magic of the moment, on a glooory night, where the children of tomorrow, dreaaammm away, in the wind of chaaannngeeee), c'est tout aussi excellent ! Et c'est sans compter sur ce super solo de guitare, effectué là-aussi par le second guitariste, qui vient mettre, comme je le dis souvent, la cerise sur le gâteau ! Et notre cher Klaus Meine sait toujours aussi bien siffler, c'était sublime ! Très très beau moment !!

Puis c'est déjà l'heure du dernier morceau... Et pas n'importe lequel ! On quitte les sublimes balades pour finir ce concert dans une ambiance très rock'n'roll avec "Rock You Like A Hurricane" ! J'adore cette chanson, complètement différente des deux précédentes, celle-ci est un très très bon morceau de rock qui déménage ! Le public était à fond, tout le monde jumpait dans les devants de la fosse et moi y compris bien sûr ! Et quel refrain, j'adore ! Notre cher chanteur s'amusa d'ailleurs souvent à nous tendre son micro pour nous le faire chanter ! Et puis quelle fin ! Des super solo de guitares couplés au batteur qui martèle ses fûts avec une puissance incroyable ! On finit vraiment en beauté ce concert ! C'est 2h de show fabuleux qui s'achèvent ! Et quel sacré rappel, 3 chansons à la suite qui sont dans mes préférées, que demander de mieux ?!

En tout cas ce fut vraiment un show extraordinaire, le public était énorme, mais le groupe aussi ! Et qui plus est, Klaus était très communicatif avec son public ! Concernant la setlist, elle était presque parfaite, je dis presque, car je trouve dommage qu'il n'y ai eu qu'un seul morceau de l'album "Humanity". J'aurai d'ailleurs bien aimé entendre la chanson du même nom ! Mais sinon le reste était excellent, tous mes morceaux préférés ont été joués, autant les morceaux du nouvel album, que ceux des précédents. Et quels solos de guitares absolument énormes, j'en ai eu plus que je ne l'aurai espéré, c'était énormissime ! De plus, j'ai reconnu la très grande majorité des chansons, alors que la fois passée, beaucoup m'étaient inconnues.

Par contre j'ai été très dégouté car j'ai reçu un médiator en pleine figure (ça fait pas du bien d'ailleurs !), mais je n'avais pas vu ce que c'était ! Et quand je me suis retourné je n'ai rien vu de spécial... Et malheureusement la personne à côté de moi a, elle, bien vu ce que c'était ! Elle s'est donc baissée pour ramasser le médiator qui était juste devant mes pieds... Mais ne me l'a évidemment pas donné, même si je lui ai dit qu'il était tombé sur moi... Pas de chance sur ce coup-là !

Concernant la salle, elle était vraiment classe, très chic ! Beaucoup de lumières étaient présentes, donc les photos sont très réussies c'est cool ! Comme je l'ai dit en introduction, c'est seulement la deuxième fois que j'y viens, et la première fois j'avais eu la toute dernière place disponible pour le concert d'Evanescence et c'était en gradin, sur un strapontin où j'étais très mal assis... Donc cette fois j'étais bien content d'être en fosse (et de découvrir ce sol qui rebondit ), surtout pour un concert aussi rock'n'roll ! Et cette fosse est assez spéciale, d'une part par ce sol qui rebondit, mais aussi parce qu'elle est en pente, alors que d'habitude, le sol est au même niveau tout le long. En plus de ça il ne faisait même pas trop chaud puisque cette salle est climatisée !

Par contre c'est dommage car les autres dates ont eu droit à des effets pyrotechniques, mais nous non... Je suppose que l'Olympia ne peut pas en recevoir... Et concernant Uli Jon Roth, en 2007 il avait joué sur 6 chansons ! Alors que ce soir, il ne sera présent que sur une seule...

A noter que pendant l'attente de l'ouverture des portes, des caméras de France 3 sont venues nous filmer et même interviewer quelques personnes ! Vous pouvez retrouver ce reportage de 2 minutes sur le site de cette chaîne, et plus exactement en cliquant ici. Je crois d'ailleurs qu'on me voit à un moment donné, lorsque le gars dit que "Still Loving You" c'est pour les femmes car c'est une balade, je suis quasiment sûr que je suis le mec tout à droite avec les lunettes, puisque j'avais à un moment donné une caméra juste en face de moi.

Voilà, en tout cas j'ai passé une soirée formidable, ce fut mon deuxième concert de Scorpions, et de loin le meilleur ! A coup sûr si leur tournée d'adieu mondiale (qui va durer jusqu'en 2012 tout de même !), repasse par la France (espérons à Paris !), je retournerai les voir !

Liens :

Setlist - Photos - Vidéos

Setlist de Scorpions :

Intro
Sting In The Tail
Make It Real
Bad Boys Running Wild
Is There Anybody There?
The Zoo
Coast To Coast
Loving You Sunday Morning
We'll Burn The Sky
The Best Is Yet To Come
Send Me An Angel
Holiday
The Good Die Young
Raised On Rock
Tease Me Please Me
321
Kottak Attack
Blackout (with Uli Jon Roth)
Big City Nights
----------------------
Still Loving You
Wind Of Change
Rock You Like A Hurricane


Photos de Karelia :

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Karelia à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010



Photos de Scorpions :

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010    Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010

Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010   Scorpions à l'Olympia Bruno Coquatrix de Paris le 19 mai 2010



Vidéos de Scorpions :


The Best Is Yet To Come


Send Me An Angel


Holiday


The Good Die Young


Still Loving You


Wind Of Change